Après avoir intégré vos attentes (ambitions et goûts musicaux), je pourrai vous proposer une progression adaptée dans un créneau horaire à votre convenance (1 cours hebdomadaire, sauf stage intensif).

Il n'y a pas d'âge pour apprendre le piano. On peut s'y mettre n'importe quand (enfant / ado / adulte). N'hésitez pas à lire le bas de cette page, il répond à des questions qui me sont fréquemment posées.

Pianiste depuis 25 ans, professeur particulier depuis 2012, mon cursus orienté conservatoire, mes goûts variés en matière de musique et mon expérience personnelle m'ont amené à proposer une méthode de travail qui donne de bons résultats. Quelques exemples d'élèves suivant mes cours :

Morceaux de la Méthode Aaron (enfant / environ 6 mois de piano)

Symphonie N° 9 - Antonin Dvorak (adulte / environ 6 mois de piano)

Lay me down - Sam Smith (ado / environ 8 mois de piano)

Nothing else matters - Metallica (adulte / environ 1 an de piano)

Le lac des cygnes - Tchaïkovski (adulte / environ 2 ans de piano)

Le désir (valse) - Beethoven

Chaque personne progresse à un rythme qui lui est propre!

Il est possible que selon vos aptitudes, certains morceaux soient étudiés plus tôt ou plus tard que les durées mentionnées ci-dessus. Ma pédagogie n'est pas d'imposer un morceau mais de proposer des œuvres accessibles à chacun. Il n'est pas intéressant de se confronter à de trop grandes difficultés pour risquer le dégoût, ni de rester dans un univers trop simple si vos capacités permettent d'aller plus vite et plus loin. En revanche, il est important de garder en tête que cette pratique demande de la répétition et du temps.


A chaque âge, ses avantages et inconvénients : 

Les plus petits (à partir de 5/6 ans) : il est possible de commencer le piano dès l'entrée en CP pour les enfants curieux, dynamiques et agiles. A cet âge, il est primordial que le piano soit vu comme un moyen de distraction et non de travail. Il faut donc s'attendre à une progression lente mais très durable dans le temps.

Les ados : ils découvrent la musique avec une forte envie : aller vite et à l’essentiel. De ce fait, la progression va être très rapide. Néanmoins, il est important de ne pas "griller les étapes" et de maîtriser les bases indispensables. Technique et solfège doivent s’imposer d’évidence mais sans oublier de prendre plaisir avec les morceaux étudiés. Avant 20 ans, la mémorisation des morceaux est durablement ancrée. Si le travail est régulier, les progrès seront flagrants.

Les adultes : encore une fois, il n'y a pas d'âge pour apprendre le piano ! On peut réaliser un rêve d'enfant en commençant adulte cet instrument. La motivation étant un facteur clé dans la réussite, si on se donne les moyens de progresser, les résultats seront là. L'important est d'avoir du temps à consacrer à sa pratique et d'être régulier dans son apprentissage.